Que faire pour automatiser sa stratégie de growth hacking ?

Pour une entreprise, automatiser sa stratégie de growth hacking est nécessaire pour assurer sa survie dans un contexte économique aussi complexe que concurrentiel. Cela l’est encore plus si c’est une nouvelle entreprise ou une start-up.

Si certains considèrent le growth hacking comme une simple technique marketing, pour d’autres, son approche non conventionnelle et sa capacité à optimiser la croissance des jeunes entreprises représentent des atouts majeurs.

Pourtant, appliquer les techniques du growth hacking est un réel défi et nécessite d’effectuer des travaux importants sur plusieurs aspects. Pour ce qui est de son automatisation, des solutions sur mesure ont été développées pour aider les entreprises ayant opté pour cette technique.

Cet article met en lumière les différents outils et techniques pour automatiser sa stratégie de growth hacking.

Généralités sur le growth hacking

Le concept de growth hacking est né avec l’avènement des premières startups. Dès leur création, ces dernières avaient pour ambition d’élargir leur clientèle et leurs revenus.

Leur budget restreint ne leur permettant de se fier aux techniques classiques de promotion et d’acquisition de clients, les entreprises devaient accélérer leur expansion à des coûts réduits.

Pour ce faire, elles se sont mises à utiliser une pluralité de leviers marketing. Elles les détournent et/ou les combinent pour répondre à leurs problématiques de croissance, d’où le concept du growth hacking : piratage de croissance.

Ledit concept se base sur deux notions. D’un côté, il y a la croissance (Growth) qui a trait à l’augmentation de la clientèle, du nombre d’utilisateurs, du chiffre d’affaires, etc. D’un autre côté se trouve le piratage (hacking), qui parfois se retrouve à la limite de la légalité et de l’éthique.

Le growth hacking se base sur trois leviers :

  • La créativité ;
  • L’analyse des données ;
  • L’automatisation.

développer une stratégie de growth hacking

Les techniques et outils pour automatiser sa stratégie de growth hacking

Le principal avantage dans le fait d’automatiser sa stratégie de growth marketing réside dans le fait qu’il permet aux spécialistes d’orienter leurs ressources vers les tâches les plus importantes. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur lagrowthmachine.com.

Au début de la vie de l’entreprise, les tâches semblent ne pas avoir besoin d’être automatisées. Cependant, au fur et à mesure que cette dernière se développe, l’automatisation des tâches répétitives et chronophages devient nécessaire. Ces tâches peuvent concerner :

  • Le ciblage des clients ;
  • La prise de contact ;
  • L’envoi des relances ;
  • La mise à jour du logiciel de gestion client, etc.

Les ressources humaines, matérielles et financières étant généralement limitées pour une nouvelle start-up, certains outils et techniques lui seront utiles pour automatiser sa stratégie de growth hacking.

Le CRM (Customer Relationship Management)

Le CRM est un logiciel de gestion de la relation client. Aujourd’hui, il joue un rôle important pour toute entreprise souhaitant automatiser sa stratégie de growth hacking.

Pour optimiser les actions marketing de l’entreprise auprès de sa clientèle, le CRM collecte les données des prospects. Ces données seront ensuite étudiées pour élaborer des stratégies sur mesure, correspondant aux besoins des clients.

  • Lesdites données peuvent être constituées :
  • D’adresses électroniques :
  • De numéros de téléphone ;
  • Des préférences de navigation ;
  • De l’historique des pages visitées ;
  • Des habitudes de consommation, etc.

Pour une entreprise qui souhaite automatiser sa stratégie de growth hacking, le logiciel de gestion de la relation client fonctionne sur 5 phases :

  • L’acquisition : cette première phase consiste à attirer les visiteurs du site, mais aussi à leur proposer des contenus qualitatifs ainsi que des informations pertinentes sur les offres de l’entreprise ;
  • L’activation : il s’agit de transformer le visiteur en prospect et l’amener ensuite à devenir un client de l’entreprise ;
  • La rétention : l’entreprise doit veiller à ce que le client soit actif et consomme régulièrement ses produits et/ou services. Une politique de fidélisation doit donc être mise en place ;
  • La croissance : Il s’agit de l’implication du suivi des phases précédentes. Une augmentation du nombre de ventes et/ou une montée en gamme seront remarquées ;
  • La viralité : Les produits de l’entreprise connaissent un grand succès, puisque les clients satisfaits deviennent des ambassadeurs de la marque. Grâce à des offres de parrainage, des codes promotionnels et des jeux-concours, l’entreprise promeut son image de marque et sa notoriété.

Le marketing automation

Le marketing automation est un excellent outil pour automatiser sa stratégie de growth hacking. Il permet de se concentrer sur les leviers ayant une forte valeur ajoutée, plutôt que sur les tâches peu rentables.

Il consiste également à créer des scénarios prédéfinis et à les exécuter de façon automatique en fonction des actions ou des inactions des visiteurs du site de l’entreprise.

Cette technique se base sur plusieurs piliers.

Les scénarios d’emailing

Un scénario d’emailing est composé d’une pluralité d’emails qui seront envoyés aux prospects, en fonction des réactions de ces derniers. Les actions à exécuter dans le scénario peuvent être les suivantes :

  • La relance automatique des personnes ayant ouvert un mail, mais n’ayant pas visité le site de l’entreprise ;
  • L’envoi d’une série de documents spécifiques en fonction du contenu des mails ouverts par le prospect ;
  • La proposition d’un service ou d’un produit selon les centres d’intérêts du client, etc.

La complexité des scénarios à définir représente un grand défi pour une entreprise voulant automatiser sa stratégie de growth hacking. Tous les cas de figure doivent être étudiés afin de mettre en place un système pouvant répondre à toutes les réactions.

Contrairement à l’emailing traditionnel, le déclenchement de l’envoi des messages n’est pas arbitraire, mais déterminé par des actions ou évènements spécifiques comme :

  • La date d’anniversaire ;
  • Le nombre de jours depuis l’inscription ;
  • Le clic d’un lien ;
  • La lecture et le temps passé sur une page web ;
  • Le délai depuis la dernière prise de contact, etc.

Par ailleurs, l’entreprise qui souhaite automatiser sa stratégie de growth hacking doit pouvoir mettre régulièrement à jour ses scénarios d’emailing pour mieux s’adapter.

Les pop-ups et les messages personnalisés

Les logiciels de marketing automation permettent généralement de gérer les paramètres liés à l’affichage des pop-ups et des messages personnalisés, selon le type de personne visitant le site de l’entreprise.

L’idée est de mettre en place des pop-ups ciblés et qui présentent une offre de valeur personnalisée. Le ciblage est plus facile pour les utilisateurs dont l’entreprise possède les contacts.

Pour les utilisateurs non identifiés, le pop-up peut s’afficher en fonction de la catégorie des produits visités par le prospect, du nombre de visites, de la fréquence des visites, etc.

L’affichage dynamique

L’affichage dynamique met à jour de manière instantanée le contenu du site en fonction du visiteur qui le consulte. Les contenus affichés pour un habitué du site pourraient donc être différents de ceux proposés à un nouveau visiteur.

Cet outil est également d’une grande utilité pour la personnalisation des boutons d’appel à l’action. De plus, il permet au site de s’adapter continuellement aux visiteurs qui le consultent.

Les réseaux sociaux

Automatiser sa stratégie de growth hacking avec le marketing automation sur les réseaux sociaux consiste à mettre en place des tâches qui permettront d’attirer de nouveaux utilisateurs.

Ces tâches peuvent être des concours, des sondages, des mises en ligne de contenu qualitatif, ou tout autre programme permettant de connaître les préférences des utilisateurs.

L’objectif est de personnaliser l’expérience de l’utilisateur et de mettre en œuvre tous les moyens pour qu’il revienne et se convertisse en client. Le client devient par la suite le porte-parole de la marque, et étend ainsi sa visibilité auprès des communautés auxquelles il appartient.

D’autres outils comme les SMS, les chatbots et l’intelligence artificielle peuvent également être utilisés pour automatiser sa stratégie de growth hacking.

 

P.S. Lorsque vous serez prêt... Voici 3 façons dont je peux vous aider à développer votre activité :

  1. Inscrivez-vous à ma newsletter
    Recevez mes derniers conseils pour attirer des prospects, signer des clients et faire évoluer votre entreprise. Recevoir la newsletter hebdomadaire
  2. Faites-vous coaché
    La solution de coaching que vos équipes marketing vont adorer… Et vous aussi ! Cliquez ici
  3. Travaillez avec moi et mon équipe en privé
    Si vous souhaitez travailler directement avec moi et mon équipe pour doper vos ventes... Envoyez-moi simplement un message et mettez "Privé" dans l'objet... Parlez-moi un peu de votre entreprise et de ce sur quoi vous aimeriez travailler ensemble, et je vous donnerai tous les détails !Envoyez-moi un message

Auteur : Nicolas ROUSSEL

De formation marketing et commercial, j'accompagne depuis plus de 20 ans les entreprises technologiques dans leur développement. J'ai créé l'agence I AND YOO pour répondre aux problématiques de génération de leads en vente complexe.

Découvrez comment le marketing automation peut vous aider à générer plus de ventes

Politique de confidentialité

 

Vérifiez votre boite email !